Caractéristiques de la grue

Caractéristiques de la grue

Bonjour cher lecteur, pour aujourd’hui nous avons rassemblé les meilleures caractéristiques des grues. Si vous êtes intéressé par moi, alors partagez votre avis après avoir lu cet article, qui sera utile pendant longtemps, et je le sais, allons-y

Charge

Les grues à conteneurs Ship to Shore sont conçues pour un seul type de charge : les conteneurs. Le s conteneurs sont conçus et fabriqués selon la norme ISO 1496-1 [6]. Les tailles des conteneurs sont exprimées en unités équivalentes à vingt pieds en EVP courts. Les tailles courantes sont affichées sur la figure 1, il existe également des conteneurs de 10 pieds et 30 pieds. La taille la plus courante manipulée par les grues STS est de 20, 40 et 45 pieds conteneurs.

La charge maximale admissible standard d’un seul conteneur standard va jusqu’à 32,5 tonnes métriques. La principale raison pour laquelle les conteneurs sont développés et si réussis pour le transport est la normalisation, tous les conteneurs ont des pièces moulées d’angle standard pour permettre le ramassage et la manipulation par des équipements standard comme des épandeurs

De construction

La partie structurelle de la grue n’est pas considérée comme la plus importante pour l’analyse des accrocs. La structure de la grue est conçue en tenant compte des situations de surcharge, y compris les accrocs. La modification structurelle de la grue n’est pas considérée comme une option pour résoudre les problèmes d’accrocs au sein de Kalmar. Par conséquent, cela n’entre pas dans le cadre de cette enquête et de ce rapport. La taille de la grue est cependant pertinente pour les longueurs de câble.

Mouflage et cordes

Chariot

Le mouflage est le parcours du câble métallique à travers la grue. Un choix de conception majeur concerne le chariot : un chariot de machines vs un chariot à (semi-)corde. Le chariot roule sur la flèche, il roule de la terre au bord de l’eau et vice versa, attaché au chariot est le bloc de tête et par la suite la charge.

A machinery trolley is self-propelling and has the hoisting winch mounted on the trolley, this type of trolley has therefore very short hoisting ropes, only from the trolley to the headblock. A crane with a rope trolley has a separate machine house where the hoist winch is located. If the trolley is pulled forward and back by ropes it is called a full rope trolley; if the trolley is self-driven it is called a semi-rope trolley. For both rope trolleys the hoisting winch is in the separate machine house and the reeving goes throughout the entire crane to the trolley and from there down to the headblock. This type of crane has therefore much longer hoisting ropes.

La figure 2 montre le schéma de mouflage des câbles de levage pour un chariot à câble, en haut à gauche on peut voir les tambours de levage, au milieu le chariot et en bas la tête carrée. En raison de la manière de moufler, la charge est portée par 8 morceaux de corde. Actuellement, la charge maximale sur une grue Kalmar est de 114 t sur les câbles, ce qui équivaut à une charge statique maximale de 140 kN par câble.

Câble

De toute évidence, la longueur du câble dépend du mouflage comme indiqué précédemment, variant d’env. 70m (chariot machine) à 300m (chariot corde). Le diamètre et les spécifications dépendent de la conception conditions

Mécanisme de levage

La chaîne cinématique du mécanisme de levage est représentée schématiquement sur la figure3, en fait ce n’est rien de différent d’un treuil. La figure n’est pas à l’échelle, mais donne une bonne impression. En commençant par les moteurs, entraînant évidemment le système, dans cette configuration, deux moteurs sont installés et attachés à ce que l’on appelle l’arbre à grande vitesse ou l’arbre d’entrée (RED) par un embrayage/accouplement. L’arbre d’entrée est équipé de freins à disque opérationnels (en bleu) pour maintenir la charge en position lorsque les moteurs sont éteints

La boîte de vitesses réduit considérablement la vitesse d’entrée et possède un arbre de sortie à basse vitesse (VERT). L’arbre de sortie est attaché aux tambours à câble chargés du levage de la charge. Les deux tambours à câble sont équipés d’un ou deux jeux de freins d’urgence (bleu)

Arrêt du treuil

L’action de levage peut être arrêtée et la charge maintenue en place à l’aide des freins ou de l’ensemble variateur/moteur, qui sont tous deux décrits dans cette section. Il y a plusieurs opérations pour arrêter Le levier, c’est lié aux motifs d’arrêt.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *