Grue de service

Grue de service


Un pont roulant de service doit être fourni dans la salle des machines avec un pont, chariot et treuil. La descente des équipements au sol se fera par des trappes prévues dans le sol. Le pont roulant de service doit avoir une hauteur suffisante pour retirer toute pièce d’équipement dans la salle des machines et déplacez-le vers l’une des trappes de service. De plus, le service aérien la grue doit avoir une hauteur de levage suffisante pour placer la moufle sur le quai.
La grue de service doit être conforme aux spécifications de la CMAA, classe A1, ou l’équivalent. Le pont, chariot les mouvements de déplacement et de levage doivent être alimentés et commandés à partir d’une commande suspendue. Les treuils doivent avoir capacité de bobinage suffisante et câble métallique pour atteindre le sommet du quai. La couverture du crochet doit être fourni pour tous les principaux équipements de la maison.

La grue de service doit être du type à entraînement électrique aérien, à encastrement, s’étendant à l’intérieur du maison et capable de centrer, de hisser, de se déplacer et d’abaisser jusqu’à la surface du quai, n’importe quelle pièce d’équipements assemblés dont celui situé sur le chariot. Un palonnier, configuré de manière qui permettra au crochet d’être centré sur chaque pièce d’équipement, doit être fourni avec des élingues appropriées pour déplacer toutes les machines à l’intérieur de la maison. La course du treuil, du chariot et du pont doit être alimenté électriquement et le palan doit être à double vitesse pour permettre un positionnement précis.

La grue de service doit être de fabrication standard et approuvée par le comté. La grue de service doit avoir une capacité suffisante pour manipuler la pièce d’équipement la plus lourde. Le réducteur du palan principal peut être démonté pour être retiré de la salle des machines ; mais l’ascenseur vertical du palan doit être suffisant pour que le couvercle du carter d’engrenages dégage les engrenages en position assemblée.

Une plate-forme de maintenance doit être fournie pour s’interfacer avec le treuil de maintenance afin de faciliter l’accès à tous les appareils d’éclairage et au système de ventilation de Machinery House pour l’entretien et le remplacement. La grue de service doit être stockée à un endroit pratique dans la salle des machines. La grue de service doit comprendre, mais sans s’y limiter, les éléments suivants :

STRUCTURE DU CHARIOT PRINCIPAL ET DES CHARIOTS CATÉNAIRES
Les cadres du chariot doivent être constitués de tôles d’acier épais soudées et d’éléments structuraux et doivent être suffisamment rigide pour éviter un désalignement et suffisamment solide pour supporter toutes les charges imposées. Le chariot principal et la caténaire (côté eau et côté ville) Les cadres du chariot doivent avoir suffisamment de torsion flexibilité pour permettre aux réactions individuelles des roues d’égaliser et de « partager » la charge. Il doit être conçu et installé de manière à empêcher son démontage de la flèche en cas de déraillement.

Le chariot principal et la caténaire (côté eau et côté ville) Les cadres du chariot doivent être équipés de blocs de chute et des patins de levage pour que les vérins hydrauliques puissent être utilisés à des emplacements spécifiques sur la flèche et la poutre principale pour le levage le châssis du chariot afin de démonter les roues de déplacement. Les chariots principaux et caténaires doivent être capables d’être complètement soulevé des rails du chariot par les vérins ; les quatre coins simultanément, extrémités WS ou LS, ou, côté gauche et côté droit.

Le chariot principal et les chariots caténaires (côté eau et côté ville) doivent être constitués de charpentes en acier supporté par au moins quatre (4) roues montées sur des rails montés sur la poutre et la flèche de la grue. Rouleaux de guidage latéraux doivent être prévus pour les chariots principaux et caténaires. Les rouleaux latéraux doivent être situés sur la face intérieure du rails de chariot. Des rouleaux de maintien doivent être fournis au besoin. Le chariot principal doit avoir monté dessus le poulies du palan principal, et il doit supporter la cabine de l’opérateur.

Les cadres des chariots principaux et caténaires doivent être conçus conformément aux exigences de la section 3 de cette spécification et toute autre exigence applicable. Le chariot principal et la cabine doivent être entièrement accessibles à tout moment du trajet du chariot et l’accès doit être tel qu’un opérateur handicapé peut être retiré sans gréement spécial.

À l’exception des ouvertures de corde, le chariot principal doit être entièrement recouvert d’une grille ou d’une plaque en damier et doit être entouré d’une main courante et de plinthes, comme l’exigent les codes applicables. Toutes les ouvertures doivent être fermées avec des plinthes à la hauteur requise.

ECRIT PAR YASSINE

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *